Imprimé, peint, estampé, gravé ou anodisé (aluminium anodisé par oxydation).

Il s’agit ici d’une couche d’oxydation créée artificiellement sur l’aluminium (grâce à une procédure d’anodisation). En plusieurs étapes d’impression, on dépose des pigments dans les pores ouverts du métal. Les pores une fois fermés (vitrification), les couleurs deviennent durables et résistantes aux griffures tout en permettant d’identifier la structure en métal.

reste plane, robuste et résistante aux solvants. Couleurs et surfaces diverses (brillantes, mates ou polies) sont réalisables selon vos consignes. L’aluminium est très répandu dans l’industrie des plaques et permet de produire de grandes quantités de plaques à un bon rapport qualité prix.

Grâce à l’impression numérique, on peut produire des plaques en aluminium dans le respect de l’environnement, sans faire intervenir de produits chimiques ou de substances similaires.

www.aluinfo.de