La gravure désigne un procédé d’usinage de matériaux tels que le verre, le bois, le plastique, le métal ou la céramique.

Dans le cadre de la fabrication de plaques, la gravure à la machine est effectuée à l’aide de fraises rotatives (poinçons fraises), qui usinent le matériau. Des couleurs sont appliquées dans les creux. Ces cavités sont plus importantes que dans le cadre de la gravure chimique.

Grâce à l’utilisation de machines à graver commandées par ordinateur, on peut utiliser divers formats de données vectorielles. Ces données vectorielles permettent de reproduire à l’identique les motifs gravés, ce qui ne serait pas possible dans le cas d’une fabrication à la main.

La gravure laser constitue une technologie de gravure moderne. Dans cette méthode, on chauffe tellement le matériau en le mettant en contact avec un faisceau laser que ce matériau se modifie, s’évapore ou brûle en créant des contrastes.

La gravure ne convient à la fabrication en grande série que lorsqu’il faut obtenir une inscription plus profonde que celles obtenues par gravure chimique.

Dans le cadre de cette méthode, l’inscription présente des traces de la fraise rotative.

Avec la gravure chimique, on obtient toutefois un fond creux, uniforme, et au grain fin.