1906

Fondation d’une usine de tapis à Hambourg par Paul Kilian. Il s’agissait de tapis en laine tissé à la main selon des modèles orientaux (ces tapis se trouvent encore dans de nombreuses villas).

 

1925

Fritz Kilian fabrique pour la première fois des plaques en tôle d’aluminium, peintes en une seule couleur et estampées.

 

1937

Construction d’une manufacture à Hambourg-Langenhorn sur un terrain de 6000 m² situé à proximité du métro.
Pour la première fois, des plaques destinées à des avions et à des véhicules terrestres sont produites en grande quantité.

 

1945

Abandon de la fabrication de tapis en raison de la pénurie de laine. À titre transitoire, l’entreprise se tourne vers la prestation de services et conditionne des pièces pour l’industrie minière et pétrolière. À partir de 1947, l’entreprise retrouve très vite son cœur de métier et fabrique des plaques pour des industries nouvelles, tous secteurs confondus. Modernisation de la machinerie et début de la production en série de plaques.

   

1955

Arrivée de Fritz-Uwe Kilian dans l’entreprise et focalisation sur la fabrication en grande série de plaques de haute qualité en acier inoxydable et en laiton, destinées à des machines.

   

1958

Introduction de la méthode de sérigraphie avec traitement au film pour les produits délicats : plaques autocollantes destinés à des appareils, des véhicules, à l’industrie du bureau et la publicité.

   

1960

Rachat de l’usine de gravure de métal Rolf Nitschmann à Hambourg-Langenhorn

   

1965

Raccordement au réseau d’égouts de la ville et construction d’installations de traitement des eaux usées.

 

1977

Automatisation du déroulement des processus en ce qui concerne l’usinage chimique (gravure chimique des deux côtés de la pièce en une seule étape) sur des machines automatiques modernes, en prenant en considération l’environnement et les ressources.

   

1979

Incendie dans l’atelier de nettoyage des métaux. Restructuration et introduction de solvants non inflammables.

   

1982

Arrivée de Wolf-Uwe Kilian à la direction et introduction d’un système de recyclage des déchets et de gestion environnementale.

 

1986

Exclusion absolue des solvants dangereux pour l’environnement comme le trichloroéthylène et le PER (dans le cadre d’un projet de recherche) et remplacement par des esthers naturels d’huiles végétales.

   

1989

Agrandissement de la surface de production de l’ordre de 40 %.

 

1990

Introduction du traitement du métal par CNC : l’estampage et le découpage sont réalisés par des machines semi-automatiques ou complètement automatisées.

   

1996

Début du nettoyage (assainissement) des nappes phréatiques et de l’atmosphère du sol sur la base du volontariat.

   

2000

Mise en place de l’impression numérique et de la gravure laser.

 

2004

Construction d’installations de désionisation de l’eau en vue d’obtenir des surfaces propres, dépourvues de résidus.

   

2005

Première remise d’un certificat de conformité DIN EN ISO 9001:2008.

 

2007

Rachat de la production de plaques de l’entreprise Häusermann en Autriche.

   

2010

Introduction d’un système de GRC (gestion de la relation client).

   

2011

Arrivée d’Alexander Kilian dans l’entreprise.

 

2012

Participation constante des employés aux bénéfices de l’entreprise.

   

2013

Fin des opérations d’assainissement du sol et de l’eau.

Lancement de nos propres logiciels de production.

01.10.2013: Rachat de la Societé Engravotex Nameplates Limited en Angleterre.

 

2014

Acquésition d’une Machine de découpe à jets d’eau.

 

2015

Pour instaurer une méthode écologique à la fabrication des plaques industrielles, notre investisment en nouveau parc de machines écologiques a été lance en Mai 2015.

L´objet de ce plan respectueux de l’environnement est de remplacer la technologie ancienne par une technologie plus récente, écologiquement inoffensive et efficace.

Grâce à cette innovation, plusieurs effets positifs sont obtenus: une forte reduction de la consommation d’eau, les solvants qui nuisent aux travailleurs et à l’environnement sont remplacés donc une réduction du dioxyde de carbone est atteinte.

De multiples processus, comme la purification (nettoyage) ont toujours été effectués manuellement avec des serviettes de nettoyage et des produits contenant de l’alcool. La consommation d’eau du nettoyage en 3 étapes (nettoyage des plaques, nettoyage à haute pression et rinçage final) était comprise entre 600 et 1000 litres par heure.

Ainsi avec nos nouvelles machines, on a pu réduire la consommation d’eau de 100 à 200 litres par heure, en plus une tonne de solvants génériques sont empêchés d’etre utiliser. En plus de la reduction de la consummation de l´eau et des solvants, cette automatisation du processus de notre production nous a permis une économie d´energie thermique considerable ainsi qu´à peu près 2,5 tonnes de dioxide de carbone de moins.

 

 

2016

01.01.2016: Retraite de Fritz-Uwe Kilian (deuxième génération).

Wolf-Uwe Kilian est le pésident directeur général.

Alexander Kilian devient gestionnaire avec autorité statutaire.

 

2017